free web stats
Menu

PRIMO ACCEDANTS : LES NOUVELLES MESURES DE FINANCEMENT 2014

ENFR - 17/03/2014 - Actualités

PRIMO ACCEDANTS : LES NOUVELLES MESURES DE FINANCEMENT 2014
Notez cette page

PRIMO ACCEDANTS : LES NOUVELLES MESURES DE FINANCEMENT  2014En 2014, de nouvelles mesures comme la fin du PTZ dans l’ancien (Prêt à Taux Zéro) semblent désavantager le primo accédant. Disposant le plus souvent d’un faible apport personnel, il présente cependant un profil qui intéresse les banques et les préteurs. Petit tour d’horizon des solutions de financement du Primo-accédant…

Bien que le primo-accédant apparaisse plus fragile qu’un secondo-accédant, il a des atouts à mettre en avant pour obtenir son prêt immobilier. La plupart du temps, il est jeune, il présente des opportunités de carrière et donc d’évolution de salaires. Par ailleurs, un banquier préfèrera un client qui dispose d’un faible revenu mais qui peut justifier de sa capacité à épargner, plutôt qu’un emprunteur justifiant de revenus élevés, mais incapable de mettre de l’argent de côté. Pour toutes ces raisons, malgré leur profil et le manque d’apport personnel, les primo-accédants disposent de nombreuses solutions de financement pour devenir propriétaire. Citons par exemple :

Le prêt complémentaire

Pour acquérir votre résidence principale, vous pouvez souscrire un prêt complémentaire. Selon votre situation, votre emploi peut vous permettre d’obtenir un prêt 1% Logement (Action Logement) par exemple, dont le taux et le montant varie selon les employeurs.

 Le prêt évolutif

Disposant d’une mensualité initiale moins importante, il permet d’optimiser la base de calcul du taux d’endettement, offrant ainsi la possibilité d’emprunter une somme plus élevée ou de réduire la durée d’endettement. Notez que ce prêt est assorti d’une modulation d’échéance automatique de 1 % par an.

Le PTZ+ pour l’achat d’un bien neuf

Lorsque l’on achète dans le neuf, on peut souscrire un prêt à Taux Zéro+ (PTZ universel). Soumis à conditions de ressources, ce prêt à taux zéro permet d’optimiser votre montage financier et de pallier à un apport personnel faible. Dans tous les cas, il vaudra cependant mieux réunir un apport personnel minimum qui permette de payer les frais de notaire (environ 7,7 % du prix du bien dans l’ancien, contre 2,5 % dans le neuf.)

Le prêt à taux mixte 

A taux fixe au départ (sur 5, 7, 10 ou 15 ans) puis à taux révisable, ce prêt permet de bénéficier d’un taux plus bas au départ du financement et donc de raccourcir sa durée. Il permet d’éviter les risques de hausse du taux  durant les premières années, période pendant laquelle les intérêts à rembourser sont les plus élevées. Si vous envisagez de revendre à court terme votre bien, avant 7 ans, cette formule peut être particulièrement avantageuse.

Parmi les autres aides pour acheter, citons également le prêt PAS (Prêt à l’Accession Sociale) qui peut être obtenu si l’on bénéficie des  APL (allocations logement).

Notre conseil

Dans tous les cas, avoir un budget équilibré vous facilitera l’accès à la propriété. Si vous avez plusieurs lignes de crédits existantes ou un seul crédit déjà en cours, vous pouvez réaliser une opération de restructuration de prêts qui vous permettra d’assainir votre budget tout en y incluant votre nouveau financement immobilier. Les conseillers Endettement.fr sont à votre service pour vous en parler…

effectuer une simulation

Tags :

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.